Choisir un pays
 
 

Questions / Réponses

1. 3% de rendement… pas grand-chose ! 

Après étude, M. Sanches, un industriel portugais, a besoin d’une chaudière vapeur au gaz naturel de 5MW et il estime qu’elle fonctionnera à allure nominale 50% du temps. Babcock Wanson lui propose une solution avec un rendement de 95% mais M. Sanches hésite car cette offre est 10 k€ plus chère que celle d’un concurrent qui propose une chaudière avec un rendement de 92%. 

D’un point de vue économique, que conseillerez-vous à M. Sanches? Et d’un point de vue environnemental, combien d’arbres faut-il pour absorber le différentiel de CO2 émis entre les 2 solutions ?

Solution :

 Puissance chaudière
(kw) 

5 000 

 

 

 

 

Rendement
(%)

 92

95 

 

 

 

Puissance brûleur
(kW)

5 435

 5 263

 

 (= Puissance chaudière / Rendement)

 

Prix du kWh gaz
(€)

 0,03

 

 

 

 Temps de fonctionnement annuel
(h)

 4 380

 

(= 50 % x 365 j x 24 h) 

 

 Coût annuel
(€)  

 714 130,43 €

 691 578,95 €

 

(= Puissance brûleur x Prix du gaz x Temps de fonctionnement) 

 

 Différence de coût annuel
(€)

22 551,49 € 

 

 

 

 

Bilan :  La plus-value de la chaudière BW est amortie en moins de 6 mois

 

Equivalent CO2 par kWh gaz
(kg) 

0,206

 

 (Source ADEME)

 

Quantité moyenne de CO2 absorbée par arbre et par an (kg)  

7

 

(Source TreeCanada)

Ce chiffre peut grandement varier suivant la famille et l'âge de l'arbre 

 

Quantité de CO2 produite par an
(kg)  

4 903 696

4 748 842

 

(=Puissance brûleur x Temps de fonctionnement x Equivalent CO2)

 

Différenciel CO2 émis en 1 an
(kg)

 154 854

 

 

 

 Nombre d'arbres nécessaires pour absorber le différentiel de CO2 *  

22 122

 

 (= Différence de CO2 / Quantité de CO2 absorbée)

 

 * L'absorption de CO 2 n'est que temporaire car elle dépend de la durée de vie de l'arbre et le "CO 2 stocké" sera libéré à sa mort. Ainsi un arbre libérera demain le CO 2 absorbé aujourd'hui d'où l'importance de minimiser les émissions de CO 2 et autres GES.

CONCLUSION : QUE CE SOIT POUR DES RAISONS ÉCONOMIQUES OU ENVIRONNEMENTALES, ACHETEZ DES CHAUDIÈRES BW !

 

2. QUEL DOSAGE???

Un client souhaite nous laisser le traitement d’eau de sa chaudière vapeur qui est alimentée par une bâche à 80°C (soit 2,8 mg d’O2 par litre). Pour une année, la production de vapeur est de 17000 tonnes, le volume de retour condensat est de 8500 m3 et la purge représente 2000 m3/an. Notre produit W9400L contient des sulfites qui permettent de dégrader l’oxygène (40g de produit pour dégrader 1g d’oxygène).

=> Quel sera la quantité annuelle de W9400L nécessaire à notre client pour ne pas avoir de problème de corrosion ?

Solution :

Eau alimentaire = Production de vapeur + purge

Eau alimentaire = 17000 + 2000 m3

(Les retours condensats doivent être retraité)

 

Dosage produit (en négligeant le résiduel sulfite à avoir dans la chaudière)

Si 40 g de produit pour dégrader 1g d’oxygène

2.8 x 40 = 112 g/m3

 

La quantité de produit annuel sera de

19000 x 112 = 2 128 Kg  

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser les statistiques de visites afin d’améliorer notre site et votre expérience utilisateur.

Pour en savoir plus sur la gestion des cookies et paramétrer votre navigateur, cliquez ici.